Technique agricole

Fourrage ou litière en pellets compressés

Source d’énergie renouvelable mais aussi utilisés comme litière ou fourrage, les pellets permettent aux agriculteurs de valoriser un grand nombre de matières végétales, à commencer par la paille ou le foin. Deux constructeurs allemands proposent des machines pour réaliser les pellets directement au champ.

automotrice Metitron 560

L’automotrice Metitron 560 peut être équipée d’un pick-up, d’une barre de coupe ou d’un cueilleur. 

(CSP GmbH)

Publié le

Journaliste

Depuis quelques années déjà, l’entreprise Krone a développé la presse Premos 5000, première unité mobile capable de produire des pellets directement au champ à partir de fourrages ou de paille. En 2018, la société de construction mécanique allemande CSP lui a emboîté le pas sur ce marché et a lancé le modèle Metitron 560, également conçu pour transformer au champ la paille des andains en granulés. Avec une différence notable cependant entre les deux machines, la Premos 5000 étant tractée alors que la Metitron 560 est automotrice.

5635207_snip_1572846046345.png

Presse à deux cylindres

Pour l’heure, la Premos 5000 en est encore au stade de présérie, et seul un exemplaire est actuellement en service en Suisse. Nécessitant un tracteur d’une puissance minimale de 350 chevaux, la Premos 5000 avance à une vitesse de 1 à 5 km / h selon le rendement souhaité et peut fabriquer jusqu’à 5 t de pellets par heure. La densité de ces derniers est comprise entre 600 à 700 kg / m 3 (soit environ trois fois plus que pour des bottes de foin cubiques), avec un diamètre d’environ 16 mm et une longueur pouvant varier entre 15 et 40 mm.

Krone

Krone a présenté sa presse à pellets lors d’une tournée en Suisse en 2019. 

(Krone)

En ce qui concerne le processus de fabrication, le matériau végétal – herbe, luzerne, paille – est poussé via un pick-up vers un rotor d’alimentation. Un tapis entraîne ensuite le matériau vers deux cylindres à matrice perforés, armés alternativement de rangées de dents et d’orifices d’un diamètre de 16 mm. Soumise à une pression allant jusqu’à 2000 bars et à des températures comprises entre 70° C et 100° C, la matière végétale s’agglomère et sort des matrices sous forme de pellets. Ceux-ci sont conduits par un système d’élévateurs à vis jusqu’à un tamis rotatif permettant de trier les poussières et les miettes, lesquelles retombent sur le tapis d’alimentation du convoyeur pour un second processus de pressage. Les pellets correctement formés tombent quant à eux sur un élévateur et sont déversés dans une trémie d’une capacité de 9000 l. A noter qu’en raison des températures élevées de fabrication, les pellets ainsi produits sont aseptisés. Pour que le processus se déroule correctement, l’humidité de la paille doit être inférieure à 16 %. Lorsque la paille est trop sèche, la machine injecte automatiquement de l’eau. Machine semi-industrielle et un peu hors norme par rapport aux machines agricoles classiques, la Premos 5000 coûte environ 500 000 euros (unité stationnaire compris), un investissement considérable qui s’adresse avant tout à des coopératives ou groupement d’agriculteurs. Pour des raisons évidentes de rentabilité, « la Premos devrait fonctionner au minimum dix mois par an », explique Julien Claudon, responsable produit de Krone France. Krone a donc développé un poste fixe de la Premos. Dans cette configuration, un tapis roulant et une démêleuse viennent compléter la machine.

Automotrice de CSP

Après avoir effectué de nombreux tests pour la production de pellets sur le terrain à partir de miscanthus(roseau de Chine), paille, foin ou encore cosses d’épeautre, la firme allemande CSP est passée quant à elle à la production en série de la Metitron 560, une ensileuse automotrice compacte pouvant être utilisée sur le champ comme à la ferme, en station fixe. La machine est basée sur une automotrice Claas Jaguar 960 et son prix avoisine 900 000 euros, selon les indications du constructeur.

Dotée d’un moteur d’une puissance de 615 CV, la Metitron 560 peut atteindre un débit de chantier de 6 t / h. D’une longueur totale de 7,5 m, la machine s’avère être très maniable et peut être équipée d’une barre de coupe à maïs pour produire des pellets à partir de miscanthus, ou d’un pick-up pour ramasser les andains de paille ou de luzerne. Le diamètre des pellets produits est de 6, 8 ou 12 mm et dépend de la matrice montée sur la machine.

A l’inverse de la Premos 5000, le procédé développé par CSP se distingue, entre autres, par une étape de prébroyage du matériau végétal et l’utilisation d’un système de presse à matrice annulaire à deux rouleaux Koller. « Plus le matériau primaire est conforme à la taille du canal de pressage et plus la performance de la presse sera élevée, explique Harald Späth, directeur général de CSP GmbH, avec comme avantage de réduire la consommation d’énergie du moteur. » L’avancement de la machine est en effet contrôlé automatiquement par la capacité de pressage de la presse à matrice annulaire, laquelle est directement entraînée par le moteur diesel de l’ensileuse. La capacité de la trémie de stockage est d’environ 3 m 3 . Comme pour la Premos 5000, la mesure de l’humidité des matières végétales est effectuée automatiquement pendant toute la durée du processus avec adjonction d’eau si nécessaire.

En station fixe, la Metitron 560 peut traiter les balles de foin pressées grâce à une démêleuse qui se laisse directement monter sur l’automotrice.

Avantages des pellets

Avec une densité de 600 à 700 kg / m 3 , les pellets occupent trois à cinq fois moins de place que des bottes de foins cubiques pour la même quantité de matière. Ceci permet de réduire considérablement les coûts de stockage et de transport, sans oublier la question environnementale du recyclage des ficelles en plastique des balles, qui dès lors ne se pose plus. 


Offres lecteur

Offres lecteurs

Commandez dès maintenant l'une de nos offres lecteurs.

Voyage de lecteurs en Sicile reporté à septembre 2021

11. - 18.09.2021

Voyage de lecteurs en Sicile reporté à septembre 2021

Ce site utilise des cookies.

Certains de ces cookies sont essentiels, tandis que d'autres nous aident à améliorer votre expérience en vous donnant un aperçu de la manière dont le site est utilisé.

Pour des informations plus détaillées sur les cookies que nous utilisons, veuillez consulter notre Déclaration de confidentialité.