category icon

Technique agricole

Reprise professionnelle des ensilages

Une fourche ou un godet d’ensilage rend la manutention des fourrages plus facile. Le godet permet de transporter aussi d’autres aliments pour le remplissage d’une mélangeuse, et des couteaux affûtés assurent une coupe propre de l’ensilage au tas.

combined_7160523_0_7160524_0.jpg

Publié le

Rédacteur, Revue UFA

 

L’ensilage nécessite une attention particulière lors de la récolte pour assurer la conservation du fourrage. Une reprise inadéquate peut également être la cause de problèmes comme la post-fermentation ou des moisissures. Des outils pour prélever l’ensilage au tas ou découper des balles enrubannées permettent de limiter les problèmes et surtout de rationaliser le travail.

Les types d’outils

La fourche crocodile fait partie des accessoires standard pour tous les chargeurs sur pneus, télescopiques et frontaux. Elle est d’ailleurs présente dans la plupart des exploitations à cause de sa polyvalence, puisqu’elle peut servir aussi bien au chargement du fumier, dans une stabulation ou au tas, que pour le fourrage. Pour les fourrages, elle présente quelques inconvénients au niveau de la propreté. Si elle est employée pour d’autres matériaux, elle doit toujours être nettoyée au préalable pour prélever des fourrages.

Avec cet instrument, comme avec toutes les fourches, l’ensilage ou le fourrage sec va tomber au sol par les espaces entre les dents lors du transport. C’est pourquoi les fabricants d’accessoires proposent des outils spécifiques, comme la fourche ou le godet à ensilage. Selon l’utilisation, ceuxci sont équipés de griffes sur la partie supérieure mobile, permettant d’arracher le fourrage. Pour couper franchement l’ensilage ou même pour partager une balle enrubannée, la pince coupante est l’engin idéal. Pour éviter les pertes de fourrage lors du transport, le godet désileur, qui assure une coupe franche au tas, peut servir au transport d’aliments en vrac. Les bords latéraux tranchants participent aussi à un prélèvement propre sur le front d’ensilage.

Avantages des outils de désilage

Les fourches et godets désileurs sont disponibles dans différentes largeurs. La force de levage et l’hydraulique du véhicule va définir la largeur de l’outil adapté. Dans sa nouvelle gamme Silocut, le constructeur Quicke propose des fourches avec des dents forgées, boulonnées ou une version à godet. Les constructeurs proposent des modèles de différentes largeurs, ce qui influence directement le poids de l’appareil. De plus, une coupe nette évite la pénétration d’air et la génération de chaleur, un facteur déterminant pour un fourrage de bonne qualité. Pour la coupe de balles enrubannées, la hauteur d’ouverture doit être importante.

Un fond poussant hydraulique facilite le déchargement.

Le fabricant français Emily propose une large gamme d’outils pour la reprise d’ensilage : fourche ou godet à désiler, godet à rotor fixe ou mobile, godet à scie mobile (Scie’Rex) ainsi que des godets distributeurs et mélangeurs.

Accessoires disponibles

En plus des modèles à godet, Quicke propose des fourches d’ensilage munies de dents boulonnées ou de dents soudées en Hardox. Pour éviter de descendre du véhicule en vue de retirer les films ou filets des balles d’ensilage, un bras de maintien pivotant retient ces matériaux d’emballage à l’aide de plusieurs crochets. Le contenu de la balle peut alors être versé au sol ou dans le char mélangeur. Ce bras de maintien peut être fixé en position haute pour la reprise de fourrage vrac. Un indicateur de position du bras (ouvert / fermé) est visible depuis la cabine du tracteur. Par ailleurs, une valve de séquençage permet la commande de deux fonctions hydrauliques simultanées et indépendantes. Lorsque le godet est fermé, la valve envoie l’huile du circuit dans le bras de maintien du film et actionne le vérin qui pousse les griffes dans le plastique. Cette valve évite une quatrième fonction hydraulique.

Un système de coupe latéral (en ciseau) composé d’une lame sur la mâchoire supérieure et d’un contre-couteau sur le godet contribue à une reprise nette au tas. Une béquille de chaque côté de la mâchoire supérieure protège les lames lors de la coupe et lors de la dépose du godet. Enfin, un fond poussant hydraulique facilite le déchargement sans basculement du fourrage, notamment lors du remplissage d’une mélangeuse.

Coupe nette et véhicule de transport

Des lames tranchantes, en v ou ondulées, sont essentielles pour une reprise efficace et propre des ensilages au tas. Ce sont des pièces d’usure, il est donc nécessaire de les remplacer lorsqu’elles sont émoussées. Avec une largeur de deux mètres, un godet de désilage pèse environ une tonne à vide. Ainsi, il faut un véhicule avec une force de levage suffisante pour soulever l’outil lorsqu’il est rempli et prévoir une hauteur suffisante pour le déversement dans un char mélangeur. Au final, un outil désileur est une construction relativement simple permettant d’économiser du temps au quotidien. 

Rentabilité dans la porcherie

Rentabilité dans la porcherie

Testez vos connaissances en participant à l’Agri Quiz de la Revue UFA. Quel est le poste de coûts le plus important dans une entreprise d’élevage porcin ? Ou alors quel facteur a une grande influence sur le prix d’abattage des porcs ?

Vers le quiz

Articles les plus lues

Opatija

Voyage agricole des lecteurs·trices en Croatie et Slovénie

Plus d'information

Ce site utilise des cookies.

Certains de ces cookies sont essentiels, tandis que d'autres nous aident à améliorer votre expérience en vous donnant un aperçu de la manière dont le site est utilisé.

Pour des informations plus détaillées sur les cookies que nous utilisons, veuillez consulter notre Déclaration de confidentialité.