category icon

Technique agricole

Solutions de rééquipement Isobus pour un tracteur

Dans tous les domaines techniques, la standardisation facilite l’usage des appareils et véhicules. L’électronique ne fait pas exception et la normalisation permet d’employer différentes machines provenant de fabricants variés. La compatibilité des fonctionnalités entre les machines et le tracteur facilite aussi le travail des agriculteurs.

L’équipement ultérieur en Isobus d’un tracteur permet de commander à partir d’un seul terminal différentes mach...

L’équipement ultérieur en Isobus d’un tracteur permet de commander à partir d’un seul terminal différentes machines Isobus.

Publié le

Rédacteur, Revue UFA

Les agriculteurs et entrepreneurs de travaux agricoles emploient des tracteurs et des machines de différents constructeurs. Ce qui d’un point de vue mécanique ne pose en principe pas de problème peut devenir compliqué lorsque les outils sont commandés par des systèmes électroniques. Isobus représente une normalisation du langage électronique entre la machine, le tracteur et le terminal en cabine. Cette standardisation fait suite aux normes communes pour les coupleurs hydrauliques, les attelages trois points ou les embouts de prise de force utilisés en mécanique agricole.

Un terminal Isobus permet de commander une machine également équipée en Isobus. L’AEF (Agricultural Industry Electronics Foundation), qui regroupe de nombreux constructeurs, certifie la compatibilité entre les tracteurs et les outils par rapport à des fonctionnalités définies et certifiées.

Equipement du tracteur

Différentes possibilités d’équipement Isobus existent pour les tracteurs neufs, en sachant que l’Isobus reste une option. Sur demande, le véhicule peut être entièrement équipé à la sortie d’usine. Il peut aussi être pré-équipé et disposer d’un câblage d’origine, ou encore être dépourvu de matériel Isobus. « Généralement, les tracteurs de la série R de John Deere sont commandés en Isobus », explique Jean-Daniel Hainard, responsable du centre régional Robert Aebi Landtechnik SA à Chavornay. Un rééquipement ultérieur sur un tracteur comme en sortie d'usine permettra de commander une machine à partir d’un terminal Isobus et de profiter des données du tracteur. Une prise Isobus à l’avant, notamment pour la commande d’une trémie frontale, est également intéressante du point de vue de la répartition du poids de la machine sur le véhicule.

Kit Isobus

Chez New Holland, le montage d’un équipement Isobus sur un véhicule d’occasion reste peu courant. « Des systèmes de Kit complet existent, mais restent intéressants surtout pour des tracteurs déjà prévus d’origine pour l’installation de l’Isobus », explique Sébastien Thiébaud, responsable du site Bucher à Mathod. « Le principal intérêt de l’Isobus réside dans l’utilisation de machines plus complexes disposant d’un système de coupure de tronçons par exemple. En associant l’emploi d’un guidage automatique par GPS, cette technologie permet d’éviter la double application de semences, d’engrais ou de produits phytosanitaires », poursuit-il. Et il est presque certain que dans un avenir proche ces mesures prendront plus d’importance pour les agriculteurs.

En ce qui concerne la marque Fendt, neuf tracteurs sur dix sont commandés avec un équipement Isobus. Cette option a aussi un impact important sur le prix de revente d’un tracteur, comme l’explique le responsable du service après-vente, Simon Andräss. En fonction des besoins, tous les tracteurs peuvent aussi être équipés après coup avec des Kits disponibles.

Schéma pour l’équipement Isobus d’un tracteur

Le technicien et conseiller en nouvelles technologies de Serco, Julien Chassot, propose un résumé des solutions possibles pour équiper ultérieurement un tracteur en Isobus.Selon l’équipement disponible sur le véhicule, le rééquipement ultérieur est plus ou moins simple et onéreux. « Un tracteur non Isobus peut être équipé ultérieurement. Le nouveau terminal Isobus va permettre de piloter la machine, mais dans certains cas, sans disposer des informations émanant du tracteur, comme la vitesse par exemple » explique Julien Chassot. Il est également très important de contrôler les fonctionnalités disponibles sur le terminal et celles exigées pour la commande de la machine attelée. « Avec l’appli Easy on Board de Claas, une tablette (IPad) peut faire office de terminal Isobus dans le tracteur », précise Julien Chassot.

On peut installer le système Isobus à posteriori. Lors de l’achat d’un nouveau tracteur, il est important d’envisager l’option Isobus : un équipement Isobus d’usine coûtera en effet moins cher qu’une installation à posteriori. En plus de cela, bon nombre de machines « simples » comme les faucheuses, les faneuses ou les andaineurs sont aujourd’hui équipées en Isobus. Pour les presses, distributeurs à engrais, pulvérisateurs et l’agriculture de précision en général, l’Isobus facilite beaucoup le travail. 

Avantages de la normalisation Isobus

  • Un tracteur d’une marque peut communiquer avec une machine d’une autre marque. 
  • Les touches de fonction auxiliaires du tracteur sont programmables pour piloter la machine. 
  • Utilisation possible d’un terminal Isobus à la place du terminal spécifique à la machine. 
  • Commande de la machine simplifée, un seul câble de liaison et moins d’écrans en cabine. 
  • Transfert d’un volume de données nettement plus important entre les appareils. 
  • Grâce à la standardisation des données en ISOxml (TC-Bas) le transfert de données entre les différents constructeurs et la plateforme de gestion d’exploitation (FMIS) est simplifiée.
Offres lecteur

Offres lecteurs

Commandez dès maintenant l'une de nos offres lecteurs.

Commander ici

Ce site utilise des cookies.

Certains de ces cookies sont essentiels, tandis que d'autres nous aident à améliorer votre expérience en vous donnant un aperçu de la manière dont le site est utilisé.

Pour des informations plus détaillées sur les cookies que nous utilisons, veuillez consulter notre Déclaration de confidentialité.