category icon

Technique agricole

Une machine économique et performante à la fois

L’arrivée sur le marché d’une nouvelle série de moissonneuses-batteuses est déjà un événement en soi. L’année dernière, Roger Langel a acquis l’une des premières Claas Trion de Suisse. Il présente sa machine en version Montana et équipée d’une barre de coupe Vario 680. 

La série Claas Trion comporte vingt modèles différents. Les versions Montana compensent un dévers jusqu’à 18 %.

La série Claas Trion comporte vingt modèles différents. Les versions Montana compensent un dévers jusqu’à 18 %.

Publié le

Actualisé le

Rédacteur, Revue UFA

 

Les frères Roger et Stephan Langel disposent pour la deuxième saison d’une nouvelle batteuse Claas Trion 530. Le battage est une longue tradition dans la famille Langel, puisque la première moissonneuse est arrivée sur l’exploitation en 1956, du temps de leur papa. Les deux frères ont suivi chacun une formation de mécanicien sur machines agricoles, complétée par la formation agricole et connaissent donc parfaitement leur métier.

Un moteur économique

Pour simplifier la gestion des machines, les frères Langel misent sur une seule marque de moissonneuses. « Toutes nos batteuses sont équipées de cinq secoueurs, ce qui simplifie l’organisation du travail chez nos clients », explique Roger Langel. La nouvelle Trion 530 est parfaitement équipée pour les conditions de la région. Elle dispose d’un moteur Cummins de six cylindres à injection Common Rail, de 6,7 l de cylindrée et développant 306 CV (226 kW). Le système de gestion intelligente de la puissance Dynamic Power réduit la puissance fournie et la quantité de gazole injecté dans les situations où la puissance moteur maximale n’est pas indispensable. « Grâce aux paramètres relevés, je constate une consommation clairement inférieure de la Trion », déclare Florian Pfirter, qui conduit cette moissonneuse pour la deuxième saison.

Battage et gestion de la vitesse

La Trion 530 est équipée du système de battage APS avec un accélérateur de 450 mm de diamètre et un batteur de grand diamètre (600 mm). Cette première étape de battage, séparation primaire, sépare près de 90 % des grains. La séparation secondaire est ensuite assurée par les cinq secoueurs. Le nettoyage de la récolte est réalisé par le dispositif Jet Stream à ventilateurs à turbines et variateur de régime des vents. Le système Auto Slope module automatiquement le régime des vents et l’ouverture de la grille inférieure. L’adaptation est réalisée en continu suivant l’inclinaison de la moissonneuse-batteuse en montée et en descente dans le terrain. Le système Cruise Pilot permet de gérer la vitesse d’avancement selon trois modes : vitesse d’avancement constante, débit constant ou débit maximal avec contrôle des pertes.

Une machine adaptée

Pour Roger Langel, une nouvelle machine doit s’intégrer dans le parc machine de l’exploitation. Avec la barre de coupe Vario 680, il est possible de changer de culture très facilement. « Les scies à colza s’installent en quelques minutes et des extensions sont intégrées au tablier de coupe », déclare Florian Pfirter. « La cabine est très confortable, mais il faut s’habituer au nouveau joystick de commande », poursuit le chauffeur. Le suivi par l’importateur lors de la première saison de la machine et la disponibilité des pièces de rechange que propose Serco Landtechnik sont aussi appréciés par Roger Langel, qui effectue une grande partie des réparations dans son propre atelier. 

« Les modèles Montana et 4 × 4 sont indispensables dans notre région »

Roger Langel et son frère Stephan gèrent ensemble un domaine agricole à Augst dans le canton de Bâle-Campagne et à proximité de la ville. L’exploitation comprend une cinquantaine d’hectares de céréales, de maïs grain et ensilage, ainsi qu’un atelier de 130 places d’engraissement de taureaux. L’orge, le blé et l’épeautre représentent environ 60 % de la rotation. « Durant ces dernières décennies, l’agriculture a été repoussée de la plaine vers la zone de collines », explique Roger Langel.

Les travaux pour tiers représentent la branche principale de l’exploitation. Avec l’entreprise Langel+Pfirter AG, les frères Langel sont associés avec Christoph et Florian Pfirter pour des travaux de fraisage de tranchées, pose de conduites, fraisage de souches, travaux du sol et semis. Sur leur propre exploitation et les travaux d’entreprise à leur compte, Roger et Stephan Langel emploient quatre personnes à plein temps, une personne à mi-temps et des chauffeurs occasionnels. Pour le battage, ils disposent de quatre moissonneuses Claas, deux Lexion 630, une Tucano 430 équipée d’un peigne repliable et une nouvelle Trion 530. Les frères Langel possèdent aussi cinq presses à balles rondes et carrées et cinq machines pour presser le maïs. « La nouvelle Trion complète parfaitement le parc machine et permet de suivre la demande de battage de notre clientèle », explique Roger Langel lors de la visite de la Revue UFA. « Nous réalisons le battage principalement au niveau régional dans un rayon de 15 km environ », poursuit l’entrepreneur.

L’organisation pour toutes ces machines est bien rodée. Les quatre moissonneuses batteuses sont de taille assez semblable et de type Montana pour la compensation de dévers, ce qui les rend idéales pour cette région de collines aux structures relativement petites. « Un entraînement quatre roues motrices est également indispensable pour récolter les parcelles souvent en pente de notre région », affirme Roger Langel.

Infos

La Revue UFA publie, en ordre dispersé et sous le titre « Test pratique », des comptes rendus relatifs à des machines agricoles. Des personnes intéressées, ou propriétaires de machines, sont choisis en collaboration avec les constructeurs ou les importateurs.

www.sercolandtechnik.ch

Lisez aussi

Articles les plus lues

Ce site utilise des cookies.

Certains de ces cookies sont essentiels, tandis que d'autres nous aident à améliorer votre expérience en vous donnant un aperçu de la manière dont le site est utilisé.

Pour des informations plus détaillées sur les cookies que nous utilisons, veuillez consulter notre Déclaration de confidentialité.