category icon

Vie quotidienne

Envie d’un jardin de campagne ?

Les jardins de campagne sont romantiques et à nouveau en vogue. Grâce à leur charme campagnard, ils apportent une touche de nature à nos portes. Les jardins de campagne ne sont pas seulement du plus bel effet devant les maisons à colombages mais également devant les constructions récentes.

Herbes et légumes barriolés: les fleurs confèrent au jardin potager un charme irrésistible.

Herbes et légumes barriolés: les fleurs confèrent au jardin potager un charme irrésistible.

Publié le

Actualisé le

Freie Journalistin

Planification pour la nouvelle saison

Par le passé, les historiens se sont souvent penchés sur les parcs somptueux et sur les jardins de plantes médicinales, sans se soucier vraiment de savoir comment le peuple cultivait son jardin pour survivre aux famines.

L’écrit n’étant souvent pas maîtrisé, les connaissances en matière de jardinage se transmettaient de génération en génération. Ce n’est que lorsque filles et fils de familles rurales déménagèrent en ville que la chaîne de tradition orale datant de plusieurs siècles se rompit. De nos jours, les connaissances sur les jardins de campagne sont consignées avec minutie et sont favorisées par la culture respectueuse de la nature.

Il y d’ailleurs de bonnes raisons à cela: les plantes qui ont survécu pendant des décennies sont résistantes et faciles à soigner. Dans la culture mixte traditionnelle et bigarrée de fleurs, légumes, herbes et baies, les plantes se complètent harmonieusement dans leur croissance et se protègent mutuellement des maladies fongiques et des parasites.

Croissance sauvage maîtrisée

Les éléments essentiels d’un jardin de campagne invitent à l’improvisation: les plantes grimpantes et les arbres en espalier végétalisent les façades et créent un lien harmonieux entre le jardin et la maison. Une disposition rectangulaire ou carrée est généralement de mise. Le jardin est divisé en croix par des allées de 50 cm de large. Le centre forme un carrefour avec une fontaine, un rosier, une sculpture ou une colonne sur laquelle une terrine est posée.

A l’origine, les allées étaient recouvertes de tan, provenant de l’écorce de chêne utilisée pour le tannage; de nos jours on recourt plutôt aux copeaux d’écorce ou de bois. Ce pêlemêle bariolé de légumes, de fleurs et d’herbes est structuré par des bordures géométriques.

Tout ce qui est naturel peut servir d’élément décoratif: pierres naturelles, petits poteaux de bois ou buis classique à titre de bordure. Le buis implique toutefois des frais considérables en raison des nombreux mètres linéaires à planter et de la taille annuelle. En plus de cela, il est menacé par la pyrale du buis et est sensible aux maladies fongiques.

Des bordures composées d’autres plantes tels le thym, la ciboulette, la lavande, la corbeille d’or (alyssum saxatile), l’alchémille, la fraise quatre saisons, la joubarbe ou l’orpin (sedum acre)sont aussi une alternative plaisante à regarder.

Autrefois, seuls les terrains clôturés étaient soumis à la protection de la propriété. On aimait malgré tout afficher la beauté de son jardin en construisant une palissade qui permettait de le voir. Les visiteurs passaient généralement sous un arc de rosiers habilement forgé.

Herbes pour pharmacie

Dans les jardins campagnards, la beauté des fleurs et leurs multiples avantages vont de pair. La plupart des fleurs servaient de plantes thérapeutiques et tinctoriales: la molène était ainsi utilisée contre la toux et les refroidissements, tout comme la mauve; à l’époque, leurs pétales violet foncé servaient à teindre le vin.

Les fleurs du lis blanc trempées dans l’alcool servaient à la cicatrisation alors que la « racine d’iris », rhizome pelé de l’iris, était utilisée comme anneau à mordiller pour les enfants qui faisaient leurs dents.

alt_text

Un délice pour les yeux et les papilles: les blettes rouges colorent le jardin... et l’assiette.

Un petit bouquet pressé de plantes odorantes telles l’aurone (artemisia abrotanum), la tanaisie et la menthe était souvent placé dans les livres de chants d’église pour empêcher les fidèles de s’assoupir. Lorsque le marchand de sable menaçait de s’en prendre à la paysanne et mère de nombreux enfants exténuée par un rude labeur physique, cette dernière inhalait les huiles essentielles intenses des herbes.

D’autres plantes à fleurs comme le souci, la capucine et le tagète améliorent la structure du sol et protègent les légumes des ravageurs. La lavande et l’ail favorisent la croissance des roses, qui sont utilisées pour préparer des confitures, du thé ou de l’eau de rose servant à confectionner des pâtisseries.

alt_text

Le couple parfait: les artichauts viennent sublimer le rosier.

Diverses plantes utiles

La lessive provenait des racines de la saponaire (saponaria officinalis). Les racines étaient nettoyées, coupées en petits morceaux et bouillies dans l’eau. Les fleurs parfumées de couleur rose lilas se déploient en nombre de juin à septembre. Attention: l’arbuste touffu d’environ 70 cm de haut tend à proliférer !

Le lin servait à la confection de tissus. Les fibres synthétiques ont largement évincé le solide tissu connu depuis le XVI e siècle. La tendance privilégiant une alimentation saine a un impact favorable sur le lin (linum usitatissimum), qui est utilisé sous forme d’huile et de graines. Ses fleurs bleu tendre sont superbes: de nouvelles fleurs s’ouvrent inlassablement chaque matin de mai à septembre avant de se faner l’aprèsmidi. Les fibres sont tirées des graines au printemps et ne nécessitent ni arrosage, ni apport d’engrais. Les racines de la garance des teinturiers ainsi que les feuilles et les fleurs du pastel des teinturiers sont à l’origine des pantalons rouges et des vestes bleues de l’uniforme français Napoléon III. Elles sont à nouveau demandées pour les laines teintes naturellement.

Jardiner intelligemment

Au jardin, la culture mixte bariolée de légumes, de salades, d’herbes et de fleurs a un impact positif sur les rendements. En effet, certaines associations végétales ont un impact favorable sur la croissance des plantes et sur la réduction des attaques par les parasites et les champignons. En revanche, certaines plantes ne peuvent littéralement pas se sentir. Chaque plante a des exigences spécifiques et cherche à prélever les meilleurs nutriments. Les plantes n’hésitent alors pas à se défaire de concurrents qui représentent une menace pour elles. La rotation des cultures contribue à ce que l’humus ne s’épuise pas et à ce que les nuisibles et les maladies fongiques ne prennent pas le dessus.

alt_text

Voilà une paire qui s’aime et qui s’aide mutuellement à grandir sainement: des choux rouges plantés aux pieds des tomates. 

Félicitations à celui qui ne cultive jamais deux fois de suite le même légume dans un carreau. Si vous plantez du persil au même endroit que l’année précédente, vous savez ce qu’il en est: à part quelques maigres feuilles jaunes, aucune trace d’herbe potagère… Alterner les légumesfruits, les légumes-feuilles et les lé-gumes-racines fournit de bons résultats. Les légumes-fruits sont les concombres, tomates, haricots; les légumes-feuilles sont tous les choux, salades, fenouils, épinards, poireaux; les légumes-racines sont les carottes, les betteraves rouges et les céleris.

Mélange bigarré de cultures

Les monocultures consistent à cultiver d’énormes surfaces avec une seule plante, par exemple des céréales, des pommes de terre, des betteraves sucrières, du maïs ou des forêts composées uniquement de sapins à croissance rapide. Ce genre de plantations artificielles est sujet aux maladies et aux ravageurs.

Dans le potager on peut imiter la nature et créer des communautés végétales harmonieuses. Ainsi les légumineuses tels les pois, les haricots et les lupins favorisent la croissance de feuilles de choux, d’épinards, de poireaux et de salades en captant l’azote dans leurs racines.

Bon voisinage

Certaines combinaisons de légumes se protègent mutuellement des ravageurs: les carottes chassent la teigne du poireau alors que les poireaux éloignent les mouches de la carotte. Cultiver de la salade pommée et à tondre parmi les choux aide à lutter contre les psylliodes. Les tomates placées à proximité des choux éloignent les mouches du chou. L’ail et l’oignon protègent les fraisiers des maladies fongiques et des tarsonèmes du fraisier. La lavande ou l’ail placé dans les massifs de roses accentue le parfum des roses et les maintient en bonne santé. Les cultures mixtes ont un effet bénéfique sur le rendement. En effet, les plantes élancées poussant vers le haut sont combinées à celles qui restent basses et se déploient. C’est notamment le cas de l’association des carottes, qui utilisent l’espace disponible en profondeur dans le sol, et des poireaux ou des oignons qui évoluent quant à eux en surface. Il faut avouer que les cultures mixtes ne sont pas faciles à pratiquer. Les novices se contenteront de connaître les voisinages néfastes et de les éviter (voir tableau). 

AuteureEdith Beckmann, journaliste indépendante RP de Frauenfeld (TG), jardinière passionnée ayant des racines dans l’agriculture

Petites astuces pour le jardin potager et d’agrément

• Semez les artichauts, aubergines, poivrons, piments, salades pommées et iceberg, choux, choux-fleurs, choux-pommes, céle-ris-pommes et en branches sur les rebords de fenêtres.  • Utilisez du terreau de semis (stérile) et des récipients propres pour prévenir la « fonte des semis » !  • Pour une humidité uniforme, couvrez les caissettes à semis de film alimentaire ou d’une vitre jusqu’à l’apparition de la première verdure.  • Piquez les plantes dès qu’on peut les saisir correctement avec deux doigts.  • Cultivez le cresson, les pousses et les herbes aromatiques sur les rebords de fenêtre.  • Laissez germer les pommes de terre précoces dans un emplacement lumineux à une température comprise entre 10 et 12° C.  • Empotez les bulbes de bégonias, callas, cannas, dahlias et lys pour une floraison précoce.

Bon à savoir

Il faut compter 100 m 2 de potager pour l’autosuffisance d’un ménage de 4 personnes. Cela correspond aussi à environ 100 h de travail. Il faut veiller à effectuer des récoltes échelonnées et privilégier les légumes de garde et ceux qui peuvent être congelés.

• Il est plus facile de cultiver des carreaux d’1 m de large que les carreaux de dimension standard de 120 cm.  • Les dalles sont pratiques: elles assurent un accès propre au jardin en cas de pluie. En plus de cela, elles stockent la chaleur et rendent le désherbage superflu.  • Les haricots nains se récoltent facilement en bordure de carreau; il est préférable de piquer (séparer) les carottes, les radis et les raiforts.  • Optez pour des légumes nécessitant peu de travail manuel au centre du carreau, par ex. des choux, des haricots verts, des salades pommées ou des tomates.  • Veillez à la mention « robuste » ou « résistant » en choisissant une variété et suivez les instructions mentionnées sur le sachet.

Offres lecteur

Offres lecteurs

Commandez dès maintenant l'une de nos offres lecteurs.

Commander ici

Ce site utilise des cookies.

Certains de ces cookies sont essentiels, tandis que d'autres nous aident à améliorer votre expérience en vous donnant un aperçu de la manière dont le site est utilisé.

Pour des informations plus détaillées sur les cookies que nous utilisons, veuillez consulter notre Déclaration de confidentialité.