category icon

Vie quotidienne

Stérilisation des chats

Dans une ferme, les chats sont des animaux particulièrement utiles. Ils ne devraient toutefois pas pouvoir se reproduire de façon incontrôlée, raison pour laquelle la stérilisation est recommandée. La Protection suisse des animaux (PSA) apporte une aide dans ce domaine.

4502245_image_4_64.jpg

Publié le

Actualisé le

Directeur d'edition / rédacteur en chef

Protection des animaux

Dans une exploitation agricole, le fait de détenir des chats ne relève pas que du sentimentalisme, mais repose sur une réelle utilité: les chats chassent les souris ainsi que les rats et contribuent à réduire les maladies et les épidémies. Ils peuvent toutefois également représenter un danger dès lors qu’ils sont négligés.

Chasser plus de souris

En Suisse, sur une population de chats de 1 300 000 individus, près de 100 000 sont abandonnés et restent souvent à proximité des fermes. Ces chats peuvent se multiplier très rapidement si rien n’est entrepris pour lutter contre ce fléau. La situation peut rapidement dégénérer comme l’explique Helen Sandmeier de la Protection suisse des animaux (PSA): lorsque les chats sont présents en trop grand nombre sur un espace restreint, il s’ensuit des combats hiérarchiques et des blessures. Cela ne reste pas sans conséquence: les maladies et les parasites ont alors tendance à proliférer. Selon Helen Sandmeier, une population de chats incontrôlée peut même représenter un danger pour les autres animaux de la ferme.

C’est la raison pour laquelle la PSA conseille aux agriculteurs de castrer ou de stériliser régulièrement les chats. «Les chats castrés ou stérilisés sont plus familiers, ils vivent plus longtemps, restent plus près de la ferme et chassent en plus de cela davantage de souris», explique Helen Sandmeier au moment de décrire les avantages supplémentaires de la castration.

Actions pour les castrations

Chaque année, la PSA castre et stérilise plus de 10 000 chats. C’est la raison pour laquelle elle recommande d’annoncer les chats, même ceux qui sont vagabonds, sur www.katzenelend.ch ou auprès de l’association de protection des animaux de la région concernée (www.tierschutz.comA propos de nousSections).

Dans tous les cantons, la section concernée de la PSA organise des actions de castration au printemps et en automne. Alors que dans certains cantons, le rabais est octroyé sous forme de bons, dans d’autres cantons les agriculteurs ne doivent payer qu’une partie des frais d’opération. Dans le cadre de cette action, la PSA collabore étroitement avec l’Union suisse des paysannes et des femmes rurales. 

Auteur   Markus Röösli, Revue UFA, 8401 Winterthour

Offres lecteur

Offres lecteurs

Commandez dès maintenant l'une de nos offres lecteurs.

Commander ici

Ce site utilise des cookies.

Certains de ces cookies sont essentiels, tandis que d'autres nous aident à améliorer votre expérience en vous donnant un aperçu de la manière dont le site est utilisé.

Pour des informations plus détaillées sur les cookies que nous utilisons, veuillez consulter notre Déclaration de confidentialité.