category icon

Vie quotidienne

Un partenariat efficace avec la LANDI

Gérer avec succès un domaine agricole implique de disposer de partenaires de confiance, non seulement pour commercialiser les produits de la ferme, mais également pour acheter des agents de production agricole.

Stephan Ryffel, de la LANDI, aux côtés d’Andreas Fässler et de sa fille Malin.

Stephan Ryffel, de la LANDI, aux côtés d’Andreas Fässler et de sa fille Malin.

Publié le

Actualisé le

Sarah et Andreas Fässler louent un domaine agricole bio à Rüti ( ZH ) depuis le début de l’année, où ils perpétuent les bonnes relations commerciales que leur prédécesseur avait nouées avec la LANDI.

Œuvrer à de bonnes relations

Albert Rüdisüli, le propriétaire et ancien chef d’exploitation, a immédiatement présenté ses interlocuteurs de LANDI Bachtel aux Fässler. Cette famille de quatre enfants du Sankt-Galler Rheintal doit pouvoir compter sur des partenariats solides, notamment pour son nouvel élevage de poules pondeuses, qui requiert un soutien professionnel.

Par ailleurs, le conseiller UFA rattaché à la LANDI connaît bien leur exploitation.

La LANDI, magasin de village

La proximité géographique de LANDI Dürnten est un atout pour les Fässler. « La LANDI est un peu notre magasin de village », affirme Sarah Fässler. Ils y trouvent des denrées alimentaires de base, des habits, des chaussures, des semences et des outils. Membres coopérateurs de la LANDI, ils n’ont pas besoin de payer leurs achats à la caisse, mais peuvent demander à ce que la somme soit débitée sur leur facture mensuelle, ce qui simplifie leur comptabilité. La LANDI est en outre un lieu de rencontre pour échanger avec des collègues, ce qui compte beaucoup pour les Fässler.

« Il faut être plus aimable et plus fiable que la consurrence, tout simplement meilleur. »

Samuel Otti, agriculteur

Etablir un lien personnel

Aujourd’hui, les liens personnels ont tendance à se distendre de plus en plus, comme l’explique Stephan Ryffel, gérant de LANDI Bachtel. La LANDI tient à privilégier les contacts personnels avec sa clientèle. Le service technique UFA est certes très présent sur le terrain, mais les informations ne remontent pas toujours jusqu’à la LANDI. Il peut arriver qu’un agriculteur mécontent de son service technique cesse tout à coup de commander des aliments à la LANDI, sans que cette dernière sache pourquoi. LANDI Bachtel a donc décidé de renforcer son service externe. Les collaborateurs du service externe entretiennent des contacts étroits avec leurs clients et doivent sentir si quelque chose ne va pas. Ils savent en outre attirer l’attention de chaque client sur des offres susceptibles de les intéresser.

Michael Götz, LID

Ensemble, on arrive à atteindre des objectifs élevés

La collaboration offre de nombreux avan tages dans le domaine des achats, de la production ou de la commercialisation. Les agricultrices et les agriculteurs unissent de plus en plus leurs forces.

Sur www.lid.ch vous trouverez des contenus supplémentaires à propos du présent article ( uniquement en allemand ).

Offres lecteur

Offres lecteurs

Commandez dès maintenant l'une de nos offres lecteurs.

Commander ici

Ce site utilise des cookies.

Certains de ces cookies sont essentiels, tandis que d'autres nous aident à améliorer votre expérience en vous donnant un aperçu de la manière dont le site est utilisé.

Pour des informations plus détaillées sur les cookies que nous utilisons, veuillez consulter notre Déclaration de confidentialité.