category icon

Gestion

Mesures pour réduire les risques

Le Plan d’action Produits phytosanitaires doit permettre de diminuer les risques liés aux produits phytosanitaires. Les mesures pour atteindre cet objectif comprennent entre autres l’adaptation du dosage à la surface foliaire, l’enherbement des voies de passage et l’élargissement de bordures tampon.

A l’avenir, la quantité de bouillie devra être adaptée à la surface foliaire dans les cultures verticales.

A l’avenir, la quantité de bouillie devra être adaptée à la surface foliaire dans les cultures verticales.

Publié le

Actualisé le

Collaboratrice scientifique, groupe de recherche extension cultures maraîchères, Agroscope

Protection des plantes

Le plan d’action visant à la réduction des risques et à l’utilisation durable des produits phytosanitaires a été adopté en septembre 2017 par le Conseil fédéral. Des modifications concernant l’homologation ainsi que la manipulation et l’utilisation de ces substances seront déjà appliquées en 2018.

Adapter le dosage à la surface foliaire

Dès 2018, les autorisations pour les produits phytosanitaires (PPh) utilisés dans les cultures verticales (fruits, petits fruits et vigne) seront assorties de l’obligation d’adapter la quantité de bouillie à la surface foliaire à protéger. Selon des essais d’Agroscope, cette méthode permet d’économiser plus de 20 % de bouillie. Ce procédé nécessitant un important savoir-faire, la formation et le conseil seront aussi davantage encouragés dans ce domaine.

Réduction des apports provenant de la ferme

Si les pulvérisateurs ne peuvent pas être nettoyés au champ ou que les eaux usées contenant des PPh ne peuvent pas être évacuées dans la fosse à purin, ces effluents doivent être collectés et traités. Dès 2018, des systèmes de traitement des effluents phytosanitaires sur la ferme, tels que le procédé Osmofilm ou Biobed, seront favorisés dans le cadre de projets ou au moyen de crédits d’investissement sans intérêts.

Réduction du ruissellement

De nouvelles prescriptions d’utilisation figureront dans l’homologation des nouveaux PPh, afin de diminuer le ruissellement de ces substances dans les eaux superficielles. Parmi les mesures possibles figurent l’enherbement des voies de passage et entre les rangs, le travail de conservation du sol et les bordures tampon d’une largeur supérieure à 6 m.

Utilisation non professionnelle

Les utilisateurs non professionnels de PPh pourront à l’avenir acquérir uniquement des produits autorisés pour une telle utilisation. Une liste de ces produits sera publiée dès 2018. L’accès aux PPh destinés à un usage professionnel sera limité aux utilisateurs titulaires d’un permis.

Contributions à l’efficience des ressources

Avec la nouvelle ordonnance sur les paiements directs, des contributions à l’efficience des ressources seront accordées pour la réduction de l’utilisation de PPh en viticulture, en arboriculture et dans les cultures de betteraves sucrières (plus d’informations à la page 17). 

Auteur   Verena Säle, UFA-Revue, 8401 Winterthur Winterthour

Agri Quiz: santé intestinale porcine

Agri Quiz: santé intestinale porcine

Testez vos connaissances: Quel est le poste de coûts le plus important dans une entreprise d’élevage porcin ? Ou alors quel facteur a une grande influence sur le prix d’abattage des porcs ?

Vers le quiz
Quiz sur les céréales

Quiz sur les céréales

Testez vos connaissances en participant à l’Agri Quiz de la Revue UFA. Les questions portent sur l’origine du blé, ses caractéristiques ainsi que les pratiques agronomiques en la matière.

Vers le quiz

Articles les plus lues

Certains de ces cookies sont essentiels, tandis que d'autres nous aident à améliorer votre expérience en vous fournissant des informations sur la manière dont le site est utilisé. Pour plus d'informations, consultez notre politique en matière de cookies.

  • Les cookies nécessaires permettent la fonctionnalité de base. Le site ne peut pas travailler correctement sans ces cookies, qui ne peuvent être désactivés qu'en modifiant les paramètres de votre navigateur.