category icon

Gestion

Quel avenir pour l’agriculture suisse ?

L’agriculture suisse est une véritable « transformiste » : malgré des surfaces stables, elle parvient depuis des décennies à fournir à une population en augmentation constante la moitié de son alimentation. Mais comment la branche va-t-elle se transformer ces vingt prochaines années pour que cela continue ? La Revue UFA a mené sa petite enquête.

be3_0124_Futur7_s

Publié le

Actualisé le

Il n’y a pas de doute : dans vingt ans, l’agriculture suisse ne ressemblera pas à celle d’aujourd’hui. Les champs seront-ils labourés par des robots ? Des drones serviront-ils de tracteurs volants pour effectuer les semis ? L’intelligence artificielle prendra-t-elle les décisions ? Les exploitations gardant des animaux auront-t-elles disparu et la viande sera-telle remplacée par des protéines végétales ? Si ce dernier scénario est invraisemblable, d’autres pans de l’« agro-fiction » pourraient vite devenir réalité…

A la recherche de la vérité

Pour découvrir quelle part de vérité recèle cette image de l’avenir, l’équipe de la Revue UFA a parcouru le pays « caméra à l’épaule ». A quoi l’agriculture suisse ressemblera-t-elle dans 20 ans ? Telle est la question que la rédaction a posée à diverses personnalités des mondes du commerce, de la recherche, de la politique, de l’économie et de la formation. Chaque famille paysanne doit aussi se demander en permanence quel sera le visage d’avenir de l’agriculture, ce qui est particulièrement important en cas d’investissement ou de renouvellement des équipements. Un petit avertissement en préambule : aucune des personnes interrogées ne possède une boule de cristal. Pourtant, leurs réponses débouchent sur des visions communes, qui dessinent un premier portrait de l’agriculture suisse de demain. Il vaut donc la peine de regarder attentivement ces vidéos de la Revue UFA qui portent un regard sur l’avenir.

Intelligente, digitale et efficiente

Le progrès technologique est sans aucun doute un moteur essentiel de l’évolution future de l’agriculture. La majorité des personnes interrogées s’accordent à le dire. La mise en place et l’utilisation de l’agriculture intelligente (smart farming) permettra de produire avec plus d’efficience, d’utiliser les ressources avec plus d’efficacité ainsi que d’augmenter les rendements. La nouvelle génération d’agriculteurs ·trices, qui a grandi avec Internet, va donner un essor supplémentaire à la digitalisation et à l’automatisation. Quant aux consommateurs·trices, dont la sensibilité aux questions de durabilité va croissant, ils contribueront à rendre la production généralement plus durable. Les chercheurs·euses peuvent aider sur ce plan, notamment en matière de sélection végétale, où un potentiel de progression existe.

Connaître les interdépendances

Le renforcement de la durabilité et de la productivité en agriculture dépend finalement des interactions entre tous les maillons de la chaîne de valeur. A la fin de cette dernière se trouvent les consommateurs·trices, dont les habitudes alimentaires définiront en grande partie l’évolution. En début de chaîne figurent les agriculteurs·trices qui, pour rester dans la course, doivent être parfaitement formé·es et toujours se tenir au courant des dernières évolutions. Il n’est donc pas étonnant que la formation continue soit un point important évoqué par les personnes interrogées, car le futur ne sera assurément pas moins complexe que notre présent. Enfin, tous sont unanimes sur ce point : il ne s’agira pas seulement de trouver un équilibre entre avancées techniques et pratiques traditionnelles, il restera crucial de cultiver le plaisir d’oeuvrer en tant qu’agricultrice ou agriculteur. Ces impératifs peuvent poser les jalons requis pour ancrer une agriculture durable et compétitive en Suisse.  

 

Christian Hofer, directeur de l’Office fédéral de l’agriculture

« Les agricultrices et les agriculteurs seront des entrepreneurs qui axeront leur activité sur les attentes des consommateurs. » 

 

Regula Kennel, responsable du développement de l’entreprise, Proviande

« Nous aurons besoin de moins d’animaux pour la même quantité de produits d’origine animale. » 

 

Christian Eggenberger, chef d’exploitation, Swiss Future Farm

« Les pouvoirs publics, les fournisseurs et les acheteurs exigent de plus en plus une transmission électronique des données. » 

Agri Quiz: santé intestinale porcine

Agri Quiz: santé intestinale porcine

Testez vos connaissances: Quel est le poste de coûts le plus important dans une entreprise d’élevage porcin ? Ou alors quel facteur a une grande influence sur le prix d’abattage des porcs ?

Vers le quiz
Quiz sur les céréales

Quiz sur les céréales

Testez vos connaissances en participant à l’Agri Quiz de la Revue UFA. Les questions portent sur l’origine du blé, ses caractéristiques ainsi que les pratiques agronomiques en la matière.

Vers le quiz

Articles les plus lues

Certains de ces cookies sont essentiels, tandis que d'autres nous aident à améliorer votre expérience en vous fournissant des informations sur la manière dont le site est utilisé. Pour plus d'informations, consultez notre politique en matière de cookies.

  • Les cookies nécessaires permettent la fonctionnalité de base. Le site ne peut pas travailler correctement sans ces cookies, qui ne peuvent être désactivés qu'en modifiant les paramètres de votre navigateur.