category icon

Gestion

Se défaire de ce qui ne rapporte pas

De nombreuses exploitations présentent des activités diversifiées et parfois, il est difficile de déterminer quelles branches de production sont rentables. Une matrice ad hoc permet de mettre en évidence celles qui sont importantes pour la pérennité de l’exploitation.

Si la clôture du pâturage des chèvres est décrépie depuis des années, c'est le signe que cette branche de l'exploitation est à bout de souffle. Pour l'a...

Si la clôture du pâturage des chèvres est décrépie depuis des années, c'est le signe que cette branche de l'exploitation est à bout de souffle. Pour l'analyse, il n’est alors pas nécessaire d’éplucher les documents comptables.

(Photo: Stefan Gantenbein)

Publié le

La matrice des branches de production permet de déterminer lesquelles sont importantes pour la pérennité de l’exploitation agricole. Il vaut la peine de procéder régulièrement à cette analyse et de définir d’éventuelles mesures d’amélioration, afin de poursuivre le développement économique de l’exploitation. Le classement se fait sur la base de deux paramètres : l’importance et la force d’une branche de production.

Importance d’une branche de production

Pour mesurer ce paramètre, on peut s’appuyer sur la part que la branche concernée représente dans la marge brute totale (résultat brut 1) de l’exploitation. Ainsi, une branche de production est importante lorsqu’elle contribue à hauteur de 10 à 20 % à la marge brute totale. Différentes cultures (p. ex. céréales panifiables, céréales fourragères ou colza) peuvent être considérées comme branches de production distinctes ou être regroupées dans une même branche intitulée « grandes cultures ».

Force d’une branche de production

Le bon fonctionnement d’une branche de production est un indicateur de sa force, qui peut être déterminée en la comparant aux résultats d’autres exploitations. Une branche de production est réputée forte lorsque les marges brutes sont régulièrement supérieures à la moyenne. Le cas échéant, il est également possible d’établir un calcul des coûts complets (voir encadré). Outre le résultat économique, d’autres facteurs doivent être pris en compte, comme l’efficience du travail, l’état des bâtiments et des installations, les possibilités d’extension, la politique agricole ainsi que les opportunités ou les risques sur le marché.

Quatre catégories pour plus de clarté

Les différentes branches de production de l’exploitation sont inscrites dans ce que l’on appelle une matrice, divisée en quatre parties (quadrants), qui sont présentées dans le graphique ci-dessus. Pour procéder à l’analyse, mieux vaut que les charges soient présentées dans la comptabilité par branche de production. Si ce n’est pas le cas, les marges brutes des principales branches de production peuvent être calculées avec l’aide du fiduciaire. Les valeurs comparatives respectives se trouvent dans le rapport « Résultats des branches de production » de la station de recherche Agroscope. En l’absence totale de chiffres de gestion, il est également possible de procéder à un classement en faisant preuve de bon sens. 

Notre conseil

Comptabilité en coûts complets

Dans le calcul des coûts complets, l’ensemble des prestations et des coûts sont ventilés entre les différentes branches de production. Plus précisément, les coûts tels que le personnel, les machines ou les bâtiments sont imputés aux différentes branches au moyen d’une clé de répartition. Le résultat final du calcul des coûts complets indique le revenu du travail par heure ou le bénéfice / la perte dans la branche de production concernée. On trouve sur Internet non seulement des programmes de calcul des coûts complets pour l’ensemble de l’exploitation, mais aussi des outils de calcul spécifiques aux branches de production.

 

Exemples d’outils de calcul

Activité de loisir

Activité de loisir

Au printemps, les activités de loisirs en plein air reprennent. Testez vos connaissances sur le droit d'accès libre, le droit foncier, les questions de responsabilité ou les offres et événements agrotouristiques à la ferme en participant au quiz agricole de la Revue UFA.

Vers le quiz
Quiz Agri: Le lisier - Un engrais de haute valeur

Quiz Agri: Le lisier - Un engrais de haute valeur

Testez vos connaissances en participant à l’Agri Quiz de la Revue UFA. Pourquoi est-il obligatoire de stocker le lisier en hiver ? Quel système d’épandage réduit le plus les pertes d’ammoniac ? 

Vers le quiz

Articles les plus lues

Certains de ces cookies sont essentiels, tandis que d'autres nous aident à améliorer votre expérience en vous fournissant des informations sur la manière dont le site est utilisé. Pour plus d'informations, consultez notre politique en matière de cookies.

  • Les cookies nécessaires permettent la fonctionnalité de base. Le site ne peut pas travailler correctement sans ces cookies, qui ne peuvent être désactivés qu'en modifiant les paramètres de votre navigateur.