category icon

Gestion

Vacances d’été à la ferme

Le tourisme rural bénéficie de la crise sanitaire actuelle, mais son succès est également dû à une offre qui s’est affinée au fil des ans pour répondre aux besoins et aux désirs des citadins.

lit dans la champs
(pixabay.com/papaya45)

Publié le

Les vacances d'été sont là. Et cette année, en raison de la Covid 19, avec les restrictions de voyages et les mesures de quarantaine qui en découlent, de nombreux Suisses ont renoncé à partir à l’étranger. Cette situation exceptionnelle offre l’opportunité de (re)découvrir la Suisse, avec sa multitude de paysages, de belles expériences à vivre et de riches rencontres à partager. 

L’offre d’Agritoursime Suisse s’inscrit parfaitement dans ce contexte. Elle propose un important choix d’hébergements et de séjours à la ferme dans toutes les régions du pays. Une alternative au tourisme traditionnel, avec un retour aux vraies valeurs ainsi une immersion dans la nature, qui fait du bien dans cette période d’incertitude.

Ce tourisme doux au sein d’exploitations agricoles a déjà enregistré une forte recrudescence entre janvier et juin 2020 : 828 réservations via la plate-forme Myfarm.ch ont ainsi généré un chiffre d'affaires d'environ 509‘000 CHF (599 réservations pour un CA de 327’000 CHF, durant la même période de l'année précédente). Ce montant correspond déjà presque au chiffre d'affaires total réalisé pour l'ensemble de l'année 2019 (environ 539 000 CHF).

Des séjours plus longs

Si de nombreuses réservations ont été effectuées par l’intermédiaire du bureau d’Agritourisme Suisse, il y en davantage encore qui ont été passées directement auprès des agriculteurs (par téléphone, par courrier électronique, sur la page d'accueil de leur site, etc.) « L'agritourisme en Suisse est actuellement très populaire. Nous avons bénéficié du fait que les prestataires sont restés ouverts pendant le confinement. Et par rapport à des offres similaires dans les pays voisins, nous avons encore plus d'hôtes locaux », relève Andreas Allenspach, directeur d'Agritourisme Suisse.

Le nombre de vacanciers qui découvrent la douceur estivale dans les campagnes n'est pas le seul à être en recrudescence. Le temps passé est également en augmentation. « La durée des séjours à la ferme s'allonge. Alors qu'auparavant, les gens n’y séjournaient qu'un long week-end, les familles choisissent maintenant d’y passer leurs vacances principales, durant une à deux semaines », se réjouit Andreas Allenspach.

Cette évolution ne serait toutefois pas possible sans une diversification des services proposés sous le terme « agritourisme / tourisme rural », qui a depuis longtemps dépassé le stade de « dormir sur la paille ». Les familles avec enfants sont, et restent, une clientèle importante, mais elle n’est pas la seule. Les profils et les attentes des différents groupes d’hôtes sont très variés, raison pour laquelle il faut continuer à proposer une large gamme d'hébergements. Certains recherchent un certain confort, d’autres, tels que des randonneurs ou des pèlerins, se contentent de conditions très simples. On constate par ailleurs une augmentation significative des demandes d'appartements de vacances dans les fermes.

Enfin, il convient de mentionner que de nombreuses exploitations agricoles organisent elles-mêmes des activités de plein air ou des soirées (sortie à cheval, accrobranche, soirée cinéma, etc.). De plus, certaines fermes se sont spécialisées dans les événements d'un jour comme les mariages, les sorties de classe ou l’organisation de jeux, du type lancement de balles de paille.

C’est dans cet esprit que Michel Bessard et Christophe Moos ont élaboré leur concept « Dormir à la ferme » à Cremins-sur-Lucens (VD). « On ne propose pas seulement une nuit dans une chambre, comme dans un hôtel, mais un cadre avec diverses activités comprises. Cela commence chaque matin, non pas par un petit déjeuner, mais un brunch après lequel vous pourrez facilement sauter le repas de midi. »

Publicité en Suisse et à l'étranger

Jusqu'à présent, l'agritourisme suisse vivait principalement d’hôtes helvétiques (62% des réservations). Néanmoins, cette forme de vacances proches de la nature gagne également en popularité auprès des hôtes étrangers (26 % de touristes allemands, 3% de Hollandais). Toute personne souhaitant séjourner en dehors des hôtels traditionnels trouvera facilement des hébergements moins conventionnels (chambres d'hôtes, auberges, fermes, etc.) grâce au site de Suisse Tourisme. L'organisation nationale de marketing touristique a également fait référence à ces hébergements dans les campagnes publicitaires pour les activités de plein air qui sont possibles en Suisse, comme le cyclisme (2018) et la randonnée (2019).

Les citoyens étrangers qui souhaitent se rendre en Suisse ont des budgets et des besoins très divers. « Selon le Tourismus Monitor Schweiz*, les clients allemands, par exemple, ont tendance à préférer les appartements de vacances et les hébergements alternatifs, par rapport aux clients américains. Nous faisons donc de la publicité pour ces marchés de manière ciblée », souligne Liên Burkard, chef de projet à Suisse Tourisme.

En tout état de cause, tout est mis en oeuvre pour aider le secteur local de l'hébergement dans ces moments difficiles. Suisse Tourisme a récemment lancé l' « Hôtel du Million d'Étoiles ». Dans ce cadrelà, chaque hôtel propose un hébergement spectaculaire sous les étoiles, que ce soit dans une télécabine abandonnée, une grange à foin, un ancien observatoire, un bateau-caravane électrique flottant, dans une tente suspendue ou dans une tente boule transparente au milieu des vergers, à quelques pas du café de la ferme.

* L'Observatoire du tourisme en Suisse est la plus grande enquête nationale sur les visiteurs en Europe et est menée tous les quatre ans, voir sur le web à l'adresse : report.stnet.ch

Source: Agritourisme Suisse

Offres lecteur

Offres lecteurs

Commandez dès maintenant l'une de nos offres lecteurs.

Commander ici

Ce site utilise des cookies.

Certains de ces cookies sont essentiels, tandis que d'autres nous aident à améliorer votre expérience en vous donnant un aperçu de la manière dont le site est utilisé.

Pour des informations plus détaillées sur les cookies que nous utilisons, veuillez consulter notre Déclaration de confidentialité.