mooh démarre l'année avec de nouveaux membres

La coopérative mooh a gagné de nouveaux membres en 2022 et en 2023. Cela rend la coopérative plus forte et l'aide à s'engager encore mieux pour les producteurs de lait. Une raison importante du changement de nouveaux membres est le régime de propriété : La coopérative mooh est aux mains de ses membres, les producteurs et productrices de lait suisses.

Avec plus de membres, mooh démarre l'année 2023 et aborde l'avenir avec plus de force.

Avec plus de membres, mooh démarre l'année 2023 et aborde l'avenir avec plus de force.

(Photo: Phil Bucher)

Publié le

2022 a été une année fructueuse pour mooh : outre l'augmentation du prix du lait de 6.75 cts/kg (prix de base pour le lait d'ensilage PER), la coopérative a accueilli de nombreux nouveaux membres. Au milieu de l'année, les producteurs de lait de la Fédération laitière de la Principauté du Liechtenstein ont décidé à l'unanimité de commercialiser leur lait par l'intermédiaire de la coopérative mooh. «Pour nous, la sécurité et donc un prix du lait stable étaient au centre de nos préoccupations», explique Andreas Kaiser, président de la fédération laitière du Liechtenstein. Il est également important, selon lui, que mooh soit entre les mains des agriculteurs. Kaiser revient sur les six premiers mois : «Tout a fonctionné et le prix du lait est également correct. Pour moi, le fait que toutes les données soient disponibles en ligne constitue en outre un grand avantage», déclare Kaiser à propos de la réussite du changement.

D'autres producteurs à partir de janvier 2023

Outre les producteurs du Liechtenstein, 25 producteurs du canton de Zurich, entre autres, ont décidé de passer à mooh début 2023 pour une quantité de lait de plus de 9 millions de kg. «Pour moi, l'argument le plus important était de passer à une organisation qui s'engage vraiment pour que les producteurs de lait obtiennent un meilleur prix du lait», déclare avec conviction Hansueli Arnold, président du cercle laitier Pfannenstiel-Greifensee. De plus, les comparaisons des prix du lait pour 2021 ont montré qu'ils auraient déjà reçu environ un centime de plus par kilo chez mooh en 2021. Mais les attentes d'Arnold sont également claires : le service doit être au top en ce qui concerne le transport et la facturation. De plus : «Nous devons sentir que mooh s'engage vraiment pour les producteurs en ce qui concerne le prix du lait. Mais il serait utopique de s'attendre à une nouvelle forte augmentation dans la situation actuelle du marché», dit clairement Arnold.

Plus fort dans les négociations

alt_text

«Plus nous réunissons de producteurs, plus nous sommes forts dans les négociations avec les transformateurs», explique Martin Hübscher, président de la coopérative mooh.

(Photo: Phil Bucher)

La coopérative mooh est très heureuse de ce renforcement : «Plus nous réunissons de producteurs, plus nous sommes forts dans les négociations avec les transformateurs. Nous pouvons ainsi encore mieux nous engager pour les producteurs», explique Martin Hübscher, président de la coopérative mooh. En 2022, mooh a pu profiter de la situation positive du marché pour ses producteurs et augmenter les prix du lait. De même, mooh applique intégralement l'augmentation du prix indicatif récemment décidée, ce qui entraîne une hausse de 2 centimes/kg du prix de base du lait d'ensilage PER. René Schwager, directeur et responsable des ventes, explique : «Nous avons pu appliquer les 2 cts/kg bien que les prix B soient actuellement en baisse, ce qui a aussi une grande influence sur nous. Nous sommes soutenus ici par notre large implantation avec plus de 60 clients - cela nous donne de la sécurité et des alternatives". Schwager ne voit cependant aucun problème pour l'écoulement des 25 millions de kg supplémentaires qui ont été ajoutés par les nouveaux producteurs à la mi-2022 et 2023 : «Nous ressentons toujours une bonne demande de lait d'ensilage, ce qui nous rend confiants, même pour les mois de forte production laitière». Actuellement, mooh s'attend à une augmentation du prix du lait de quatre centimes en moyenne au premier semestre par rapport à l'année précédente.

Rentabilité dans la porcherie

Rentabilité dans la porcherie

Testez vos connaissances en participant à l’Agri Quiz de la Revue UFA. Quel est le poste de coûts le plus important dans une entreprise d’élevage porcin ? Ou alors quel facteur a une grande influence sur le prix d’abattage des porcs ?

Vers le quiz

Articles les plus lues

Opatija

Voyage agricole des lecteurs·trices en Croatie et Slovénie

Plus d'information

Ce site utilise des cookies.

Certains de ces cookies sont essentiels, tandis que d'autres nous aident à améliorer votre expérience en vous donnant un aperçu de la manière dont le site est utilisé.

Pour des informations plus détaillées sur les cookies que nous utilisons, veuillez consulter notre Déclaration de confidentialité.