Plus de moyens pour la protection des troupeaux pour la saison d’estivage 2022

Le nombre de loups et de meutes présents sur le territoire suisse est en hausse. Afin de réduire les dommages causés aux animaux de rente, la Confédération met à disposition des fonds supplémentaires destinés à la protection des troupeaux durant la saison d’estivage 2022. Les propriétaires d’animaux de rente et les exploitants d’alpage peuvent déposer des demandes de financement de mesures temporaires auprès des cantons. La Confédération rembourse à ces derniers 80 % des coûts.

Le pâturage tournant et le gardiennage permanent sont plus gourmands en travail et sont aussi des conditions en vue d’une protection efficace par les ch...

Le pâturage tournant et le gardiennage permanent sont plus gourmands en travail et sont aussi des conditions en vue d’une protection efficace par les chiens de troupeau.

(Photo: Agridea)

Publié le

Depuis quelques années, les populations de loups sont en hausse et occupent un territoire toujours plus vaste. Les contacts avec des animaux de rente deviennent ainsi de plus en plus fréquents, augmentant les risques de dommages durant la saison d’estivage. Les mesures de protection des troupeaux contribuent largement à prévenir ces dommages. Afin de soutenir l’économie alpestre, la Confédération met à disposition 5,7 millions de francs supplémentaires destinés à renforcer la protection des troupeaux. Ces moyens visent à financer diverses mesures temporaires.

L’Office fédéral de l’environnement (OFEV) a défini des mesures en collaboration avec les services fédéraux concernés et les cantons et d’entente avec le secteur agricole. Il s’agit par exemple de cofinancer le recours à du personnel auxiliaire pour aider les bergers à mettre en œuvre des mesures de protection des troupeaux, ou d’encourager les logements mobiles sur les alpages éloignés. Les exploitants d’alpages peuvent déposer les demandes correspondantes auprès des services cantonaux. Les cantons examinent les demandes et peuvent à leur tour demander à la Confédération le remboursement de 80 % des coûts.

Les mesures temporaires décidées par la Confédération pour la saison d’estivage 2022 s’ajoutent aux mesures ayant fait leurs preuves (chiens de protection, enclos) et sont intégrées dans l’aide à l’exécution sur la protection des troupeaux.

Afin de mieux soutenir l’exécution de la protection des troupeaux et de la gestion du loup, l’OFEV complète le Plan Loup Suisse et l’aide à l’exécution susmentionnée par des instruments supplémentaires, notamment par une liste de critères permettant d’évaluer si un alpage peut être protégé par des mesures raisonnables.

Les loups en Suisse

La Suisse compte actuellement environ 150 loups et au moins 15 meutes ; ces chiffres sont en augmentation. Les décisions de tir concernant un individu provoquant des dommages peuvent être prises par les cantons. Si ces derniers souhaitent intervenir dans une meute, ils doivent demander l’approbation de l’OFEV.

Source : OFEV

Articles les plus lues

Offres lecteurs

Commandez dès maintenant l'une de nos offres lecteurs.

Commander ici

Ce site utilise des cookies.

Certains de ces cookies sont essentiels, tandis que d'autres nous aident à améliorer votre expérience en vous donnant un aperçu de la manière dont le site est utilisé.

Pour des informations plus détaillées sur les cookies que nous utilisons, veuillez consulter notre Déclaration de confidentialité.