Production animale

L’aide du vétérinaire: « Comment éviter les inflammations articulaires ? »

Ces derniers temps, dans notre porcherie de mise bas, les porcelets allaités sont régulièrement confrontés à des problèmes d’inflammations au niveau des articulations et au-dessus des onglons. Ces problèmes sont souvent difficiles à soigner et le succès n’est pas toujours au rendez-vous. Que puis-je faire ?

Agricultrice E. M

Des inflammations dues aux streptocoques surviennent par exemple en présence d’une mauvaise hygiène ou d’un affaiblissement du système immunitaire. 

(Photo: Stefan Hutter)

Publié le

Actualisé le

Vétérinaire, Praxis Dr. Hutter

La plupart du temps, ces inflammations sont dues à des bactéries. Les agents pathogènes sont souvent des streptocoques. Il arrive cependant que d’autres agents pathogènes engendrent des inflammations articulaires. En cas de doute, le vétérinaire peut en déterminer la cause en procédant à des analyses plus approfondies. Les streptocoques sont présents dans toutes les étables et peuvent aussi déclencher d’autres infections (p. ex. méningite, infection ombilicale).

Le développement d’infections dues aux streptocoques peut résulter d’une pression des germes élevée due à un manque d’hygiène ou à une immunité insuffisante des porcelets. Dans un tel contexte, il est important de nettoyer à fond le box de mise bas et de le désinfecter avant de l’occuper à nouveau. Au lieu d’une désinfection, on peut aussi opter pour un mouillage du sol à l’aide d’un savon liquide dilué (1 part de savon doux pour 4 parts d’eau). Laver les truies avant de les déplacer contribue aussi à réduire la charge en germes. La pression des germes peut par ailleurs aussi être réduite en ajoutant des acides gras à chaîne moyenne (acide laurique p. ex.) dans la ration des truies en lactation.

Pour parvenir dans le corps des porcelets et s’y diffuser via le système sanguin, les streptocoques doivent trouver une « porte d’entrée ». Plusieurs mesures aident à réduire le risque d’infection. Les exploitations qui sont souvent confrontées à des problèmes de morsures entre porcelets allaités ont intérêt à réaliser un épointage des canines de leurs porcelets, le plus tôt possible après la naissance. Il ne faut épointer que la pointe des dents, pour éviter d’ouvrir la pulpe dentaire. Evitez aussi que de nouveaux angles vifs se forment sur les dents qui ont été épointées. Il faut aussi veiller à une bonne hygiène du nombril des porcelets après la naissance ainsi qu’à une bonne hygiène en administrant les préparations à base de fer et les médicaments. Il convient de changer régulièrement les canules d’injection et de réaliser la castration de manière parfaitement hygiénique.

Pour que les porcelets allaités bénéficient d’une immunité suffisante, il faut veiller à un approvisionnement précoce et suffisant en colostrum de tous les porcelets allaités. Vacciner toutes les truies avant la mise bas peut contribuer à améliorer la protection des porcelets allaités contre les infections à streptocoques. Pour ce faire, il s’agit de procéder à une vaccination ciblée contre le type de streptocoque présent dans le cheptel. Pour cela, vous avez tout intérêt à vous adresser à votre vétérinaire.

Un question vous préoccupe et vous souhaitez la poser à un véterinaire ?
Envoyez-la-nous par e-mail avec la mention « Vétérinaire » à: redaktion@ufarevue.ch
Ou utilisez ce formulaire

Offres lecteur

Offres lecteurs

Commandez dès maintenant l'une de nos offres lecteurs.

Riga

10. - 17.09.2021

Voyage de lecteurs Pays Baltes du 10 au 17 septembre 2021

Ce site utilise des cookies.

Certains de ces cookies sont essentiels, tandis que d'autres nous aident à améliorer votre expérience en vous donnant un aperçu de la manière dont le site est utilisé.

Pour des informations plus détaillées sur les cookies que nous utilisons, veuillez consulter notre Déclaration de confidentialité.