category icon

Production animale

Distribution de lait à volonté sans DAL

La programmation métabolique, les animaux performants et en bonne santé ainsi que la réduction de la consommation d’antibiotiques sont des thèmes qui sont étroitement liés. Chez les veaux d’élevage, un procédé standard s’impose de plus en plus.

Chez les Hadorn, les veaux reçoivent tous les soirs entre 7 et 9 l de lait acidifié à l’aide d’UFA top-forte.

Chez les Hadorn, les veaux reçoivent tous les soirs entre 7 et 9 l de lait acidifié à l’aide d’UFA top-forte.

Publié le

Actualisé le

Buvée acidifiée

Un approvisionnement optimal en colostrum, en fer et en autres substances actives ainsi qu’un bon approvisionnement en nutriments contribuent à accroître la résistance et la vitalité des veaux. Après avoir bien démarré les premiers jours de vie, les veaux élevés dans leur exploitation de naissance sont mieux préparés à un élevage intensif et un âge précoce au premier vêlage. Ils surmontent également mieux les efforts qu’on leur demande. Les veaux d’engrais destinés à l’engraissement auront quant à eux plus de valeur et seront nettement plus vifs en début de phase d’engraissement.

Les détenteurs d’animaux qui souhaitent que leurs veaux puissent boire à volonté mais qui ne disposent pas d’un DAL sont confrontés à des défis importants. Nourrir les veaux trois fois par jour implique une charge en travail nettement plus élevée. En plus de cela, l’hygiène du lait et les problèmes de diarrhée qui en découlent constituent une grosse difficulté lorsqu’il s’agit de distribuer une quantité de lait supérieure à 5 l par repas. Les jeunes veaux, en particulier, ne consomment pas en une fois tout le lait qui leur est distribué. Le lait non bu reste dans le bidon, devient froid et les germes prolifèrent. Ces derniers peuvent alors avoir un impact négatif sur la qualité du lait et la santé des veaux.

Objectif-cible: pH 5,2-5,6

L’utilisation d’un acide ou d’une combinaison acide est une solution envisageable. L’utilisation d’un tel produit réduit la valeur pH de la buvée, prolongeant ainsi nettement sa durée de conservation. Le développement de germes nocifs est fortement ralenti. Les veaux digèrent par ailleurs très bien le lait froid acidifié (pas de gonflement ni de diarrhée). La meilleure solution consiste à ajouter la buvée acidifiée à du lait présentant une température de 30° C. Le lait ayant une température plus élevée réagit assez fortement avec l’acide et la protéine du lait est dénaturée. Il s’ensuit la formation de flocons. Ces derniers n’ont pas un impact négatif sur la digestion mais se collent souvent au bidon, ce qui peut compliquer quelque peu le nettoyage.

Ajout de vitamines et d’oligo-éléments

UFA top-forte convient bien pour acidifier la buvée. UFA top-forte contient en plus des vitamines et des oligo-éléments. Il complète par conséquent idéalement le lait de vache et abaisse la valeur pH du lait. Un tel produit doit finalement permettre de distribuer du lait à volonté aux veaux durant les premières semaines de vie, de manière simple et rapide.

UFA top-forte a été développé en laboratoire et est actuellement utilisé avec beaucoup de succès dans la pratique. Le dosage s’élève à 3-6 g/l de buvée. Lorsqu’il est ajouté au lait entier, UFA top-forte peut être utilisé à un dosage un peu plus élevé. Utilisé dans le cadre d’un mélange eaupoudre de substitution au lait, le dosage inférieur suffit. La buvée reste ainsi toujours stable, même lorsque la température ambiante augmente, et est bien consommée par les veaux. La distribution de quantités de lait élevées n’entraîne pas de diarrhées d’origine alimentaire. 

Distribution quasiment à volonté

L’exploitation gérée par Matthias et Sonja Hadorn, à Uerkheim (AG), est passée avec succès au lait acidifié pour nourrir ses veaux d’élevage. Cela fait désormais près d’un an que les Hadorns sont passés d’une buvée restrictive (max. 6 l par jour) à des quantités plus élevées dans le cadre d’une buvée acidifiée. «Ce changement nous a permis de devenir plus flexibles pour nourrir nos veaux. Les quantités de lait plus élevées nous permettent de m ieux valoriser le lait excédentaire», précise Sonja Hadorn. Bien que la détention en groupes ne permette pas de distribuer du lait à volonté, les quantités de lait par veau ont pu être plus que doublées. Contrairement à ce que craignaient les éleveurs, cette façon de procéder a fonctionné sans occasionner de problèmes de diarrhée et sans nuire à la consommation alimentaire.

Au cours de leurs trois premiers jours de vie, les veaux reçoivent du colostrum puis du lait acidulé à raison de 2 × 2,5 l par jour. Les quantités de lait augmentent ensuite constamment pour atteindre 7 à 9 l par repas, jusqu’à l’âge de 2,5 mois, âge auquel les quantités de lait distribuées diminuent jusqu’à ce que les veaux soient définitivement sevrés. Les veaux d’engraissement sont nourris selon le même système et vendu à un poids vif de 75 kg. «Les veaux d’engraissement sont en bonne santé et atteignent un poids de 75 kg à l’âge de quatre à cinq semaines, ce qui peut être considéré comme très bon.»

Les Hadorn constatent également que les veaux d’élevage grandissent plus vite et qu’ils sont plus vifs. UFA top-forte est généralement mélangé à du lait affichant une température de 25° C. Le lait ne forme ainsi pas de flocons et n’est pas trop froid. Les Hadorn ajoutent 4 g d’UFA topforte par kilo de lait. Comme ce sont souvent les enfants, outre Sandra Hadorn, qui se chargent de nourrir les veaux, l’ajout d’une composante acidifiée est un gage de sécurité et de flexibilité pour l’exploitation de la famille Hadorn.

Auteurs   Stephan Roth, responsable Recherche et développement UFA SA, 3360 Herzogenbuchsee Thomas Thalmann, spécialiste bétail laitier auprès du service technique UFA, 5703 Seon  Photos  Sandra Frei

Offres lecteur

Offres lecteurs

Commandez dès maintenant l'une de nos offres lecteurs.

Commander ici

Ce site utilise des cookies.

Certains de ces cookies sont essentiels, tandis que d'autres nous aident à améliorer votre expérience en vous donnant un aperçu de la manière dont le site est utilisé.

Pour des informations plus détaillées sur les cookies que nous utilisons, veuillez consulter notre Déclaration de confidentialité.