Blacken
(Photo: Stähler SA)

Publié le

En raison de sa médiocre valeur fourragère et de sa capacité à combler les lacunes dans le couvert végétal, le rumex représente un problème lorsqu’on souhaite produire des fourrages de bonne qualité. Par ailleurs, un rumex pouvant produire jusqu’à 80 000 graines, la lutte systématique est indispensable. Pour éviter l’envahissement, il ne faut pas les laisser se ressemer. L’automne est une excellente période pour les combattre. Les températures ne sont plus à leur maximum, mais le rumex reste en végétation. C’est important, car il faut que la substance active pénètre jusque dans les racines. Pour traiter, il faut veiller à ce que les feuilles du rumex soient le plus développées possible et qu’il n’ait pas encore formé ses graines. Dans les pâturages, on recommande le produit Harmony SX, qui permet de lutter simultanément contre la renoncule. Dans les prairies bien établies, Trifulox est la meilleure solution.

L’expert répond

Quelles sont les restrictions appliquées à la lutte contre le rumex ?

Dans une prairie naturelle, on peut traiter sans autorisation spéciale au maximum 20 % de la surface totale avec un herbicide sélectif. Après l’application du produit, il faut respecter un délai d’attente de trois semaines en production laitière et de deux semaines dans les autres cas.

Quel est le dernier délai pour traiter les rumex ?

On ne peut pas donner de réponse générale. Tout dépend de l’année. Il est important que les rumex soient encore en végétation. La plupart du temps, septembre est un bon mois pour traiter. Il faudrait renoncer à intervenir dès les premières nuits froides ou les premières gelées blanches.

Pourquoi le rumex est-il aussi coriace ?

Cela est dû à sa racine pivotante et à sa capacité de produire des graines en abondance. Pour que le désherbage soit efficace, la substance active doit donc pénétrer dans la racine. De plus, les graines germent dès qu’il y a une lacune dans le couvert végétal. Ces lacunes se forment suite aux dommages à la couche herbeuse provoqués par les vaches ou le tracteur. Une lutte rigoureuse est indispensable, en traitement de surface ou plante par plante.

Thomas Müller, Product Manager chez Stähler Suisse SA

Conseil pratique

Renforcer et promouvoir les peuplements de graminées

En un seul passage, on peut simultanément lutter contre le rumex et renforcer les graminées. L’élimination des rumex provoque en effet des lacunes dans le couvert végétal, qui doivent être aussitôt comblées par des graminées. Il est donc recommandé de mélanger 2,5 l / ha de Triagol au produit de traitement. Après le désherbage, les graminées seront immédiatement en pleine forme pour reprendre le dessus et produire en quantité du fourrage de haute qualité.

 

Conseil produit

Offres lecteur

Offres lecteurs

Commandez dès maintenant l'une de nos offres lecteurs.

Commander ici

Ce site utilise des cookies.

Certains de ces cookies sont essentiels, tandis que d'autres nous aident à améliorer votre expérience en vous donnant un aperçu de la manière dont le site est utilisé.

Pour des informations plus détaillées sur les cookies que nous utilisons, veuillez consulter notre Déclaration de confidentialité.