category icon

Technique agricole

L’écologie en marche à travers champs

L’Agritechnica est la principale plateforme technique pour le machinisme agricole. Elle se déroule tous les deux ans à Hanovre et attire des centaines de milliers de visiteurs. Le thème principal de l’édition 2019 est l’agriculture globale et la responsabilité locale. Cette année, un jury spécialisé a récompensé 40 innovations techniques.

Agritechnica

Impressions de l'Agritechnica

(màd)

Publié le

Actualisé le

Rédacteur, Revue UFA

Organisée par la DLG (Deutsche Landwirtschafts-Gesellschaft), l’Agritechnica se déroule du 10 au 16 novembre 2019 dans le parc des expositions de la ville de Hanovre en Allemagne. Le salon reçoit plus de 2800 exposants de 52 pays différents venus présenter leurs nouveautés respectives. Le thème de cette édition – Agriculture globale, responsabilité locale – est en adéquation avec les soucis écologiques portés, notamment, par la jeune génération.

Historique d’Agritechnica

Pour rappel, l’Agritechnica a débuté en 1985 à Francfort, fondée et organisée par la DLG. Consacré au machinisme agricole, ce salon a lieu tous les deux ans. L’édition de 1995 a été marquée par le déménagement de l’exposition à Hanovre, ville disposant du plus grand parc d’exposition du monde. Aujourd’hui, la technologie agricole reste le sujet central du salon, et l’écologie en devient un thème majeur dans le cadre de l’édition 2019.

Points forts du salon

Cette année, plusieurs événements sont annoncés. Afin d’expliquer les nouvelles technologies, plusieurs ateliers sont programmés à l’intention des visiteurs et futurs clients, dont un workshop sur le métier de mécatronicien.

Pour la première édition de l’International Farmers’ Day du jeudi 14 novembre, la France et le Royaume-Uni sont à l’honneur. Outre l’Allemagne, ces deux nations sont les principaux marchés européens. Elles sont directement touchées par la réforme de la PAC et la situation du Royaume-Uni au sein de l’Europe. Les grands défis auxquels l’agriculture est confrontée, comme l’adaptation au changement climatique, seront aussi abordés.

La France est l’un des plus importants marchés pour le machinisme agricole en Europe. Selon une étude de la DLG, près de 80 % des agriculteurs français estiment que la réduction des coûts de production représente un défi majeur pour leur entreprise. Cette réduction des coûts implique des investissements dans les technologies et les techniques agricoles les plus récentes : machines pour l’épandage des engrais de ferme et systèmes de guidage automatiques pour une application plus précise des nutriments. Parallèlement à cela, la lutte mécanique contre les adventices prend toujours plus d’importance.

La création du DLG-Agrifuturelab, qui permet aux start-ups de présenter leurs idées et leurs produits, est une autre nouveauté. Les start-ups impliquées dans le secteur agricole disposent ainsi d’un point de convergence international. Avec Agrifuturelab, la DLG cible également les entreprises internationales proposant des idées nouvelles sur les défis auxquels l’agriculture est confrontée. Le Ministère fédéral allemand de l’économie et de l’énergie (BMWI) soutient les entreprises allemandes innovantes et tient aussi un pavillon à l’Agritechnica.

Médaille d’or Transmission électromécanique eAutoPowr

John Deere / Joskin, stand C40, halle 13  Avec sa nouvelle eAutoPowr, John Deere propose une transmission électromécanique sur ses nouveaux tracteurs de la série 8000R. Sur ces véhicules, l’unité hydrostatique de la transmission est remplacée par deux moteurs électriques assurant une progressivité de la vitesse d’avancement tout en développant une puissance électrique de 100 kW (136 CV) pour des équipements externes. Ce système électrique réduit les coûts de maintenance et augmente l’efficacité de la boîte à vitesses du tracteur.

Médaille d’argent  Application EasyMix

Amazone, stand H19, halle 09 L’application EasyMix utilisée avec les distributeurs d’engrais à deux disques permet d’estimer la répartition latérale des composants individuels de l’engrais et de déterminer le réglage optimal de l’épandeur. Une fois la largeur de travail, les propriétés d’épandage et le type d’engrais définis sur le smartphone, l’effet des composants sur le disque d’épandage et leur comportement de vol sont pris en compte pour l’épandage. L’application sert à réduire le risque de répartition inégale des nutriments des engrais à plusieurs composants.

Médaille d’argent  APS Synflow Walker

Claas, stand C02, halle 13  Avec l’APS Synflow Walker, Claas propose plusieurs innovations dans le mécanisme de battage de ses moisson-neuses-batteuses. Le système fait appel à un accélérateur de 450 mm de diamètre en sortie de convoyeur, à un batteur de 755 mm (contre 600 mm précédemment) et à un séparateur centrifuge de 600 mm de diamètre installé avant le tire-paille.

Une importance prépondérante a été accordée à un trafic plus rectiligne de la paille ainsi qu’à la synchronisation des vitesses de rotation des contre-batteurs.

Médaille d’argent  Barre de coupe 3D VarioFlex

Biso, stand E28, halle 05  Le système de coupe 3D Varioflex réunit les avantages d’une barre de coupe flexible et ceux d’un tablier variable. La barre de coupe est réglable sur 25 cm en hauteur. Des capteurs disposés sur des supports en parallélogramme contrôlent la force de contact de la barre de coupe avec le sol. La plage de pression de contact peut être réglée de 0 à 50 kg, assurant une bonne stabilité sur les terrains irréguliers. Les mouvements verticaux de la table de coupe sont rendus possibles grâce à des plaques de guidage.

Agritechnica Innovation Awards

Parmi les quelque 300 produits et innovations inscrits, 40 ont été récompensés. La commission des nouveautés a décerné une médaille d’or et 39 médailles d’argent aux nouveautés et produits les plus performants, dont six sont présentés ci-dessous. Cette 18 e édition de l’Agritechnica s’annonce donc encore plus riche et plus politique que les précédentes. L’environnement étant au centre des débats, l’écologie occupe une place centrale. La rentabilité reste toutefois bien présente avec de nouveaux véhicules multifonctions et des accessoires permettant de réduire les coûts sur le long terme. 

Médaille d’argent  NPK Sensor

Samson Agro, stand A35, halle 23  Dans le domaine de la fertilisation, une analyse précise des teneurs joue un rôle essentiel. Samson propose un système d’estimation de l’azote, du phosphore et de la potasse dans le lisier, basé sur des capteurs à résonance magnétique nucléaire RMN. Cette méthode permet d’analyser les teneurs du lisier sans recourir à un étalonnage. Les capteurs basés sur la technologie RMN garantissent une analyse plus précise. Les premières comparaisons d’analyses indiquent une bonne concordance avec les valeurs de laboratoire.

Médaille d’argent  Guidage automatisé du véhicule dans les vignes

Fendt, Braun Mashinenbau, stand B14b et B14f, halle 20  Ce guidage automatique des véhicules de vigne et des outils est le résultat du travail commun de Fendt et de Braun Mashinenbau. Ce système utilise la technologie laser permettant d’analyser le terrain environnant (contour du sol, poteaux, etc.), en association avec un gyroscope indiquant la position 3D du tracteur à voie étroite 200V Vario. Il permet de contrôler indépendamment la hauteur et la largeur des outils fixés à gauche et à droite entre les essieux. Ce système peut aussi servir au guidage latéral des broyeurs arrière.

Offres lecteur

Offres lecteurs

Commandez dès maintenant l'une de nos offres lecteurs.

Commander ici

Ce site utilise des cookies.

Certains de ces cookies sont essentiels, tandis que d'autres nous aident à améliorer votre expérience en vous donnant un aperçu de la manière dont le site est utilisé.

Pour des informations plus détaillées sur les cookies que nous utilisons, veuillez consulter notre Déclaration de confidentialité.