Agroscope obtient un brevet pour son nouvel affinage

L'Office européen des brevets a délivré à Agroscope un brevet pour son nouveau procédé d'affinage du fromage. Actuellement, le brevet demandé en 2020 protège le nouveau procédé dans six pays : Suisse, Allemagne, Autriche, Italie, France et Pays-Bas.

De haut en bas: fromages fraîchement emballés et jusqu’à trois mois d’affinage, conditionnés selon le nouveau procédé. 

De haut en bas: fromages fraîchement emballés et jusqu’à trois mois d’affinage, conditionnés selon le nouveau procédé. 

(Photo: Cécile Stäger, Agroscope)

Publié le

Actualisé le

Ce nouveau procédé nécessite beaucoup moins de travail que l'emmorgement (formation de la croûte avec une solution de frottage) classique, écrit Agroscope.

A la sortie du bain de sel, les fromages sont conditionnés dans un tissu biodégradable. La microflore à la surface du fromage se développe ensuite sur le tissu qui, après l'affinage, peut être simplement retiré. Une petite partie de la microflore demeure sur le fromage, ce qui lui permet de conserver sa croûte typique brun orange.

Pour introduire ce nouveau procédé dans la pratique, Agroscope travaille avec 13 petites et grandes fromageries, deux entreprises de textiles et un constructeur de machines.

Près de la moitié des fromages suisses sont emmorgés. Ils sont frottés avec un mélange d'eau, de sel et parfois de cultures bactériennes. Il s'agit notamment des sortes de fromages traditionnelles comme l'Appenzeller, le Tilsiter ou le fromage à raclette, mais aussi de nombreuses spécialités locales et
régionales.

Croûte caractéristique

La croûte brun orange est caractéristique, car elle est constituée d'une microflore, la morge, qui décompose l'acide lactique du fromage et contribue ainsi à son arôme typique.

Outre un travail moindre, la méthode développée par Agroscope présente d'autres avantages intéressants: les fromages perdent beaucoup moins d'eau pendant l'affinage, ce qui accélère le processus, donne une croûte plus fine, un arôme plus intense et une texture plus tendre.

Après l'affinage, la morge peut être enlevée très facilement. Comme une petite partie de la morge reste à la surface, les fromages conservent leur caractéristique distinctive, la croûte brun orange.

Enfin, les fromages affinés selon cette méthode ne dégagent pas de mauvaises odeurs lors du préemballage et ne collent pas.

AGIR

Automatiser l’emballage

Pour les premiers essais, les fromages ont été emballés à la main. On peut imaginer que les petites fromageries, comme les fromageries d’alpage par exemple, continueront à procéder ainsi à l’avenir. Les grandes entreprises quant à elles doivent pouvoir conditionner les fromages de manière automatisée. C’est pourquoi Agroscope élabore actuellement un prototype de machine en collaboration avec l‘entreprise zmb automation belp AG, active dans le secteur des machines.

Source : Agroscope

Agri Quiz : Activité de loisir

Agri Quiz : Activité de loisir

Au printemps, les activités de loisirs en plein air reprennent. Testez vos connaissances sur le droit d'accès libre, le droit foncier, les questions de responsabilité ou les offres et événements agrotouristiques à la ferme en participant au quiz agricole de la Revue UFA.

Vers le quiz
Quiz Agri : Le lisier - Un engrais de haute valeur

Quiz Agri : Le lisier - Un engrais de haute valeur

Testez vos connaissances en participant à l’Agri Quiz de la Revue UFA. Pourquoi est-il obligatoire de stocker le lisier en hiver ? Quel système d’épandage réduit le plus les pertes d’ammoniac ? 

Vers le quiz

Articles les plus lues

Certains de ces cookies sont essentiels, tandis que d'autres nous aident à améliorer votre expérience en vous fournissant des informations sur la manière dont le site est utilisé. Pour plus d'informations, consultez notre politique en matière de cookies.

  • Les cookies nécessaires permettent la fonctionnalité de base. Le site ne peut pas travailler correctement sans ces cookies, qui ne peuvent être désactivés qu'en modifiant les paramètres de votre navigateur.