category icon

Technique agricole

Désherbage mécanique et intelligence artificielle

Depuis cette année, le prix « Farm Machine » remplace la célèbre récompense « Machine de l’année » connue depuis 1997. Dans la catégorie désherbage mécanique, la IC-Weeder AI du constructeur Steketee, membre du groupe Lemken, a été élue à la première place.

L’IC-Weeder AI améliore par ellemême la reconnaissance des plantes de betteraves grâce au « deep learning ». 

L’IC-Weeder AI améliore par ellemême la reconnaissance des plantes de betteraves grâce au « deep learning ». 

(Steketee)

Publié le

Rédacteur, Revue UFA

Caméra et intelligence artificielle

L’IC-Weeder AI est une bineuse automatique qui travaille sur la base d’images de caméras. Dans un premier temps, elle est prévue pour le désherbage de betteraves avec une largeur de travail de 3 m. Les caméras sont placées sous le capot de la machine et chacune détecte les plantes de la culture avec l’aide de deux lampes LED permettant un éclairage constant. Ces caméras intelligentes travaillent avec un algorithme sur le principe « deep learning ». La machine est ainsi capable de différencier elle-même les adventices des plantes cultivées. Le programme de traitement des images fonctionne à l’aide de la couleur des plantes, qui permet de définir l’emplacement précis de chacune d’elles.

Compresseurs et roues de jauge

La partie arrière de la machine porte les éléments de binage montés sur parallélogramme. La correction latérale est réalisée par des vérins hydrauliques sur une distance de 15 cm à gauche et à droite branchés sur un distributeur du tracteur. Sur la machine, un compresseur indépendant entraîné hydrauliquement fournit l’air pour les vérins pneumatiques très rapides agissant sur les lames de binage. Celles-ci désherbent autour de 3 à 4 plantes par seconde à une vitesse d’avancement maximale de 5 km / h.

Deux roues de jauge hydrauliques assurent le réglage de la hauteur ainsi que la stabilité latérale. La distance entre les caméras et les plantes est mesurée en continu par des capteurs. Lors d’une variation trop importante, la hauteur de travail est corrigée de manière automatique. La vitesse d’avancement est déterminée grâce à un capteur dans la roue de jauge. 

Articles les plus lues

Ce site utilise des cookies.

Certains de ces cookies sont essentiels, tandis que d'autres nous aident à améliorer votre expérience en vous donnant un aperçu de la manière dont le site est utilisé.

Pour des informations plus détaillées sur les cookies que nous utilisons, veuillez consulter notre Déclaration de confidentialité.